Full body ou split pour prendre du muscle ?

Full body ou split routine ?

Pour prendre du muscle, split ou full body ? C’est l’une des nombreuses questions qui divisent le monde de la musculation !

C’est le moment de mettre tout le monde d’accord puisque ça n’a aucune importance ! Le full body et le split routine donnent les mêmes résultats en termes de prise de muscles, à volume de travail équivalent !

Qu’est-ce que cela signifie ?

Pour obtenir les mêmes résultats, la charge de travail doit être la même entre un full body et un split routine.

Par exemple : si tu fais 20 séries pour les pectoraux lors d’un split, il faudra que tu fasses également 20 séries en full body pour obtenir les mêmes résultats. Bien sûr ! D’autres paramètres sont à prendre en compte comme les poids utilisés, le nombre de répétitions, les exercices utilisés… Cet exemple permet de t’expliquer rapidement le concept.

Mais alors, si ces 2 modes d’entraînement donnent des résultats similaires, lequel choisir ?

Cet article pourrait t’intéresser

Combien de série par exercice pour prendre du muscle ?

Pourquoi choisir un full body ?

Le full body a l’avantage d’associer tous les groupes musculaires dans la même séance. Par conséquent, tu es sûr d’avoir entraîné tous tes muscles au moins une fois dans la semaine. C’est parfois pratique dans la mesure où pour certaines raisons, tu ne pourrais pas t’entraîner plus dans la semaine. Au moins, pas de déséquilibre musculaire par rapport à un split routine.

De plus, on sait aujourd’hui qu’entraîner le même muscle plusieurs fois dans la semaine donne de meilleurs résultats en termes d’hypertrophie musculaire. Si tu fais 3 full body dans la semaine, tu as donc travaillé 3 fois tous tes muscles, idéal pour prendre du volume musculaire !

Pourquoi choisir un split ?

Le split routine a l’avantage de découper tes séance de musculation par groupe musculaire. Tu peux effectuer plus d’exercices sur un muscle en particulier. Varier tes exercices est une variable d’entraînement très importante pour favoriser l’hypertrophie musculaire, comme nous l’avions vu dans mon article du même nom.

Cet article pourrait t’intéresser

Hypertrophie musculaire : 3 facteurs indispensables

De plus, certains groupes musculaires comme le dos sont composés de nombreux muscles. Et 2 exercices (ce qui est typique pour un full body) ne seront pas suffisants pour muscler l’ensemble de ton dos.

Enfin, le split routine permet de mieux se concentrer sur un muscle en particulier puisque ta séance y est entièrement dédiée. Tu ne seras donc pas aussi fatigué que lors d’un full body en fin de séance.

Conclusion

En termes de résultats, le full body et le split routine donnent les mêmes résultats à condition d’effectuer le même volume d’entraînement. Ces deux organisations de travail présentent des avantages et des inconvénients.

Personnellement, je trouve que le split permet de mieux se concentrer sur un groupe musculaire en particulier alors que le full body permet de gagner du temps et de s’assurer d’avoir entraîner tous tes muscles au moins 1 fois dans la semaine.

Au final, à toi de décider ce qui est le mieux pour toi !

🔎 Références Scientifiques

🔗 [1] Split or full-body workout routine: which is best to increase muscle strength and hypertrophy?
🔗 [2] Longer Interset Rest Periods Enhance Muscle Strength and Hypertrophy in Resistance-Trained Men
🔗 [3] A Comparison Between Total Body and Split Routine Resistance Training Programs in Trained Men

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires