Papa Muscle, Qui suis-je ?

Hello, moi c’est Nikias aka Russcoff, le fondateur de Papa Muscle. Je suis Coach Certifié en Nutrition, Récupération Musculaire et Bien-Être. J’ai également suivi une formation de Personal Trainer en ligne à la NASM (National Academy of Sports Medicine) lorsque j’étais à Manchester, mais sans passer l’exam.

Tu veux en savoir un peu plus sur moi ? Très bien ! Je te présente mes 17 ans d’expérience dans la musculation et mes 26 années de pratiques sportives.

Papa Muscle

Mes années football

Dans mon club de village.

Blanzat football

1996 : Passionné de foot, je m’inscris dans mon club de village, le FC Blanzat. C’est moins glorieux que le Barça mais quand tu es gamin et que tu dis que tu joues au FCB, c’est un peu la classe. Je suis positionné défenseur central où j’excelle notamment avec ma grosse frappe de balle.

Notre équipe remporte le championnat et de nombreux tournois et je gagne également des récompenses du meilleur joueur à plusieurs reprises. Je me fais repérer par plusieurs équipes de la région mais je n’y donne pas suite jusqu’en 1999.

Mon entraîneur (que je ne nommerais pas) est un peu fou et mes parents me demandent si je souhaite changer d’équipe. J’accepte et je passe faire des tests de sélection pour l’ASM. Je fais grande impression et je suis retenu dans la nouvelle équipe !

ASM football, un plus haut niveau

Un championnat relevé

2000 : je signe à l’ASM. Encore une fois, la classe en tant que gamin. Mais il ne s’agit pas de l’AS Monaco mais bien de l’ASM rugby, section foot. En effet, si l’ASM est connue pour son équipe de rugby, c’est un club omnisport avec de nombreuses disciplines. Ma sœur fera notamment partie de l’équipe gymnastique avant de se tourner vers le tennis.

L’ASM à cette époque, est l’une des meilleures équipes de la région avec le Clermont-Foot. Le championnat est d’ailleurs très relevé. Mais cette première année se passe à merveille. On remporte le championnat ainsi que mon plus beau souvenir footballistique.

Coupes et récompenses de football, Papa Muscle

But vainqueur du tournoi de Cournon d’Auvergne

Chaque année, les clubs participent à des tournois. Pour nous, c’est celui de Cournon d’Auvergne. Le tournoi rassemble de nombreuses équipes de la région et brasse énormément de personnes. Les équipes éliminées restent jusqu’à la finale qui se déroule en nocturne, comme les pros.

Avec mon équipe, on a la bonne idée de se qualifier pour la finale tout comme l’équipe organisatrice du tournoi, Cournon d’Auvergne. La nuit commence à tomber, les projecteurs s’allument et il y a un monde fou TOUT autour du stade : les équipes éliminées, des recruteurs, tous les parents… Malheureusement, je ne pourrais vous dire combien il y avait de personnes exactement, mais c’était PLEIN. On se serait cru à un match pro.

Le score est serré, 2-2 et tout le stade est acquis à la cause de l’équipe organisatrice. Corner pour notre équipe. Mon coach me demande de rester en défense centrale et de ne pas monter. Le corner est tiré est repoussé de la tête en dehors de la surface. La balle arrive vers moi et sans réfléchir, je lance une mine qui part… dans la lucarne !

On gagnera le match 3-2 au bout du suspense. À la fin du match, beaucoup de recruteurs viendront me voir pour me parler de mon réel potentiel de devenir un jour : footballeur professionnel, mon rêve !

Les années difficiles

Alors que j’intègre le collège en classe foot pour essayer d’atteindre mon rêve, je me blesse gravement. Je fais trop de sport par rapport à ma croissance et je suis donc interdit de pratiquer TOUTES ACTIVITÉS SPORTIVES pendant 1 an. Un véritable cataclysme pour le passionné que je suis !

Je prends donc un petit peu de poids, sans devenir obèse non plus, et mon retour 1 an après sur les terrains de foot en -13 est compliqué. Ma technique est toujours là, je suis toujours solide mais je manque cruellement de condition physique.

Les années collèges passent et même si j’essaye de m’accrocher, je n’arrive pas à revenir à la hauteur. Je me retrouve avec le cul entre 2 chaises :
mon niveau est assez bon pour toujours m’entraîner avec l’équipe première mais pas assez pour jouer les matchs au niveau national (-14 et -16) mis à part quelques remplacements. Je joue donc régulièrement avec la réserve où là, je suis bien au-dessus.

Au final, la mentalité pourrie du « haut niveau » aura raison de moi et je décide d’abandonner mon rêve et de retourner dans mon club de village juste après la seconde au lycée.

ASM

Mes débuts en musculation

Musculation simple, uniquement au poids de corps

C’est lors de l’été entre le passage du collège au lycée que je décide de me lancer dans la musculation.

Pourquoi ?

Je ne saurais trop le dire. Sportif depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours aimé découvrir d’autres sports. Peut-être qu’inconsciemment, mes années difficiles à l’ASM (notamment sur ma condition physique) m’auront poussées à faire de la muscu.

Je commence donc la musculation uniquement au poids de corps sans matériel. Je me souviens encore de mes 1ères pompes où j’avais du mal à en enchaîner 10. Mais je vais très rapidement gagner du muscle grâce à ma très bonne génétique de sportif.

En parallèle de mes exercices pour gagner en muscle (pompes pour les pecs et triceps, tractions pour le dos et biceps, foot pour la musculation des jambes…) je commence à me renseigner pour optimiser ma prise de muscle.

À mon époque, l’accès à internet et aux informations n’étaient pas aussi faciles qu’aujourd’hui. Il n’y avait pas non plus facebook ou instagram avec des influenceurs. Les premiers sites que je consulte pour enrichir ma culture musculation sont :

⭕ Superphysique
⭕ All-musculation
⭕ Musculaction

C’est quand j’arrive à faire plus de 100 pompes de suite que je réalise qu’il est temps de rajouter de la difficulté à mes exercices pour gagner encore plus de masse musculaire. N’ayant pas d’argent, j’improvise des poids avec mon sac à dos que je remplis de livres et autres objets lourds.

Sans le savoir, je rajoute de la résistance et j’effectue des entraînements dégressifs, notion que je découvrirais petit à petit au fil de mes lectures.

2006 : tournant musculaire

Papa Muscle adolescent

Si en tant que passionné de foot 2006 restera à jamais une année particulière pour moi avec cette finale perdue contre l’Italie, 2006 marque également un autre tournant dans ma vie :

la sortie du film 300 avec Gerard Butler

Passionné de mythologie grecque depuis mon plus jeune âge (notamment avec le film Disney Hercules) et arborant fièrement un prénom de la Grèce antique voulant dire Victoire (Nikias), je vais voir le film au cinéma avec des amis. Cet acte légendaire grecque deviendra alors mon film favori jusqu’à aujourd’hui.

Le personnage de Léonidas, joué brillamment par Gérard Butler, m’inspire autant par son charisme, sa barbe que par ses muscles. Je veux devenir comme lui.

Je récupère alors ma première haltère chez un très bon ami à moi et mes parents m’offrent une deuxième très rapidement. Mes exercices se diversifient, et mon physique augmente. D’ailleurs, on me fait souvent la remarque au lycée.

Petite parenthèse

En plus de faire de la muscu à raison de 5 fois par semaine, je joue également au foot, avec 3 entraînements par semaine plus les matchs le weekend. Je rejoins également un club de tennis et de badminton avec mon papa à raison de 1h pour chaque sport par semaine soit :

plus de 25h de sport par semaine !

Médailles vainqueurs tournoi de tennis Papa Muscle

Pour la petite anecdote, je gagne avec mon papa un tournoi de tennis par équipe se déroulant sur Paris et un deuxième l’année d’après à Aubière. Il s’agit de moments très spéciaux et mémorables dans ma carrière de sportif.

Pour en revenir à la musculation

En plus de beaucoup m’instruire au travers de livres et d’articles, je côtoie également au lycée, Adrien Poisson et Allan Grenier, deux futurs champions de force athlétique. J’en apprendrais beaucoup par leur intermédiaire.

Jusqu’à ce que j’arrive à l’université, j’ai l’occasion de rajouter des équipements à mon arsenal comme un banc de musculation tout fonction ainsi qu’une barre et plus de 100 kilos de poids. Pour la petite anecdote, je possède et m’entraîne encore aujourd’hui avec mon matériel d’adolescent !

C’est à l’université que je commence à stagner. Pour mon âge, j’arbore un bon physique mais je ne pèse que 80 kilos. Pour moi à cette époque, les rugbymen sont la référence en matière de masse musculaire. Et quand je sais qu’ils pèsent tous (ou presque) au moins 90 kilos, je décide d’atteindre cet objectif, mais sans succès malgré des tonnes de nourriture avalées. Je comprendrais pourquoi plus tard…

Manchester : la musculation devient sérieuse

2011 : découverte de la salle de musculation

2011 est un autre tournant dans ma vie. Non seulement j’y rencontre la femme de ma vie, mais je déménage également à Manchester pour terminer mes études après 20 années passées à Clermont-Ferrand.

Le campus universitaire est digne d’un campus à l’américaine et je m’inscris dans la salle de musculation pour 20 pounds à l’année !!! (même encore aujourd’hui je n’arrive pas à y croire). La salle est toute équipée, avec un coin musculation, un coin force, un coin boxe, une piscine, un sauna, un jacuzzi… bref le rêve….

Je fais la rencontre de superbes personnes et notamment des bodybuilders, un venant d’Inde et l’autre de Chypre. Ils se disent impressionnés par mon physique alors que je ne suis jamais allé en salle de musculation. Ils découvrent en moi un potentiel et décident alors de me coacher.

Cette année est déterminante puisque même si je continue le foot en intégrant l’équipe universitaire, mes blessures à répétition m’empêchent de beaucoup jouer. En revanche, je continue d’aller à la salle 6 fois par semaine.

La pratique de la musculation en salle avec un « coach » ainsi que l’arrêt de tous les sports de type endurance (la fameuse raison qui m’empêchait de prendre du poids) me permettent de passer de 80 à 90 kilos en 1 an.

Je continue toujours de m’instruire mais au lieu de consulter les sites francophones, mes recherches se font en anglais sur des sites tels que :

⭕ T-nation
⭕ Mens Health
⭕ Bodybuilding

2012 – 2016 : de prise de masse à sèche

Papa Muscle, avant - après

En juin 2012 juste après avoir obtenu mon diplôme, j’ai le plaisir d’intégrer une entreprise américaine basée à Manchester. Mon poste implique de nombreux déplacements en France et en Europe mais aussi à travers le monde : USA, Dubaï, Canada, Afrique du Sud, Namibia…

Je m’inscris dans une nouvelle salle de sport à Manchester, the Gym, pour continuer mon travail de musculation. Cependant, avec des voyages toutes les deux semaines, je dois adapter mon programme. En salle à Manchester, je pousse fort et j’utilise de nombreux exercices polyarticulaires alors qu’en déplacement professionnel, si je n’ai pas de salles de sport à disposition, je réutilise mes techniques d’entraînement d’adolescent (poids de corps et sac de voyage).

En parallèle de mon boulot, je suis une formation en ligne pour devenir Personal Trainer (NASM). J’en apprendrais beaucoup au travers de cette formation très complète. Mais mon travail hyper prenant et m’emmenant un peu partout dans le monde me fera abandonner l’idée de passer l’exam.

En septembre 2013, après avoir passé un an à jongler entre musculation en salle et au poids de corps, une très bonne amie à ma femme me parle du TRX, des sangles pour faire de la musculation chez soi. Je suis enchanté par cette découverte et je passe commande sur amazon le 29 septembre 2013.

Ce TRX me servira énormément puisque je l’emmènerais toujours avec moi en déplacement, que ce soit aux Philippines, en Namibie ou en France. Et comme pour mon matériel de musculation, j’ai toujours ce TRX avec moi que j’utilise toutes les semaines dans mon programme d’entraînement.

Grâce à déjà 6 années d’expérience, des heures de lecture et des rencontres très enrichissantes, je me crée un programme sur mesure associant musculation avec fonte en salle et musculation au poids de corps avec TRX. Les résultats ne se font pas attendre : je passe de 90 à 105 kilos.

Prise de masse : 105 kg

C’est lors de la visite de mon meilleur ami français à Manchester en 2015, que je prends conscience qu’il est temps de faire une sèche. Avec mes connaissances, j’entame le processus pour des résultats incroyables. Je passe de 105 à 88 kilos naturellement pour arborer certainement, mon meilleur physique à ce jour.

Sèche : 88 kg

La suite est assez banale puisque je ne cherche plus à gagner en masse mais plutôt à conserver mes gains musculaires et à être bon dans tous les domaines : poids de corps, physique, force, flexibilité, endurance…

Entretien musculaire, Papa Muscle

2016 : la naissance de ma fille

La naissance de ma fille intervient en septembre 2016. Il s’agit d’un moment plus qu’important dans ma vie d’homme puisque cela conditionnera notamment Papa Muscle.

Cette naissance chamboule pas mal de choses dans notre vie (ma femme et moi), sauf mon assiduité à la salle de sport qui continue à être la même. Mes voyages à répétition, loin de mes deux femmes, deviennent de plus en plus durs, tout comme notre isolement au Royaume-Uni, loin de la famille.

Naissance d'Arlayna, la fille de Papa Muscle

2018 : le retour en France et la musculation à la maison

Suite à la naissance de ma fille et du Brexit, ma femme et moi décidons de rentrer en France pour nous rapprocher de la famille fin juillet 2018 : destination Bordeaux. Je ne m’attarderai pas sur les détails professionnels et personnels.

Au tout début de notre retour, je ne peux m’inscrire en salle de sport et je retrouve, non sans émotions, mon matériel de musculation jusque-là conservé par mes parents.

Avec toute mon expérience, je n’ai aucun problème à créer des séances d’entraînement maison efficaces, sans perdre de muscle. Je perds en revanche un peu de force mais pas pour longtemps.

Je réintègre les salles de sport en mars 2019 avec mon meilleur ami, pour mon plus grand plaisir. Très rapidement, je reprends de la force jusqu’à battre mes records personnels en développé couché et en soulevé de terre.

Puis, l’épisode covid fait son apparition pour confiner tout le monde chez soi. Je repars alors dans ma routine d’entraînement maison, basée beaucoup plus sur le volume que la recherche de performances. Pour des raisons professionnelles et pour nous rapprocher de ma famille, nous décidons de déménager à Castelnaudary.

Malgré la réouverture des salles, je décide de ne pas y retourner. Je me suis trop habitué à mes entraînements à la maison, et cela me permet de pouvoir profiter de ma femme et de ma fille pendant ma séance. De plus, je n’ai aucun problème à garder la motivation, la musculation faisant partie intégrante de ma vie. J’ai d’ailleurs récemment investi dans des élastiques afin de rendre mon travail encore plus complet.

En cette année 2022, j’ai commencé à faire de la callisthénie, street workout et mouvements de gymnastique. De par mes années de pratique sportive, ma progression est rapide puisqu’en l’espace de quelques semaines seulement, j’arrive à tenir pendant quelques secondes un handstand, un straddle planche, un human flag en plus de pouvoir faire des flips avant et arrière.

Tout ça pour vous dire qu’il n’est jamais trop tard pour commencer une nouvelle discipline !

Papa Muscle 2021

Conclusion Papa Muscle

Comme tu peux le voir, mon physique ne vient pas de nul part. En plus d’avoir une très bonne génétique de base avec un papa hyper sportif (qui est presque devenu handballeur et footballeur pro), je fais de la musculation depuis 17 ans (+5000 heures) et du sport depuis plus de 26 ans.

J’ai presque tout essayé : musculation au poids de corps, TRX, élastiques, bodybuilding, force, prise de masse, sèche et aujourd’hui callisthénie et mouvements de gymnastique…

Je compte également à mon actif des heures et des heures de lectures et d’apprentissage sur le sujet en plus d’être certifié sur la nutrition, la récupération musculaire et le bien-être. J’ai eu la chance de rencontrer de nombreuses personnes issues du milieu : athlètes de force, bodybuilders pro, coachs spécialisés… pour enrichir encore plus mes connaissances en musculation.

Et c’est toute cette expérience que j’ai acquise, cette passion, que je souhaite partager avec toi aujourd’hui. Et cela se traduit notamment par la création de mon site internet Papa Muscle pour te donner toutes les clés pour réussir. Et tu peux commencer en téléchargeant mon ebook gratuit de 56 pages contenant 15 programmes de musculation (fonte, élastique ou poids de corps) !

Mes articles annexes

En plus d’écrire des articles sur mon blog, j’écris également des articles pour le site de nutrition sportive Nutripure. Les articles sont plus centrés autour de la nutrition que du sport en lui-même. Si tu es intéressé, voici la liste des articles que j’ai rédigés :

Nootropique, c’est quoi et sont-ils efficaces ?

Quel est l’intérêt des oméga 3 en musculation ?

Douleur à la hanche ? 5 actions à mettre en place !

Quand prendre des électrolytes ?

Fenugrec pour grossir ?

Carence en zinc ? Symptôme, cause et traitement

Quand prendre de la whey isolate ?

Digestion difficile ? Explications et remède

Glutathion, l’antioxydant bon pour votre santé et votre peau ?

Quand prendre du collagène ?

Arthrose, que faire pour soigner cette maladie articulaire ?

Les bienfaits de la glycine

Quand prendre un pre workout ?

Pre workout : tout ce que vous devez savoir avant utilisation

Maltitol, produit miracle pour perdre du poids ?

Manque de magnésium ? Symptôme, cause et traitement

Est-ce que l’huile de palme est dangereuse pour la santé ?

3 bonnes raisons de prendre du curcuma

Névralgie cervico-brachiale : comment la soulager ?

Sciatique : comment la soulager ?

Tout savoir sur la vitamine D !

Endométriose : sensibilisation et traitement naturel

Régime paléo : principes, bienfaits, aliments, menu type !

Recette : comment réussir le porridge parfait ?

Quelle farine à IG bas choisir ?

Le collagène est-il essentiel au quotidien ?

Comment bien s’hydrater : l’importance de l’electrolyte

Comment lutter contre le stress oxydatif ?

Comment soigner l’hypertension naturellement ?

Guide complet pour tout savoir sur le porridge

Quelles sont les bonnes graisses à consommer ?

Comment trouver le sommeil avec la mélatonine ?

Panchakarma, une cure ayurvédique pour détoxifier votre organisme

Dans quels aliments trouver des BCAA ?

Quand prendre de la créatine ?

Le meilleur échauffement avant une séance de musculation

Faut-il choisir la vitamine C liposomale ?

Calculateur IMC : découvrez votre indice de masse corporelle

Fer, protéine, minéraux : le match spiruline, ortie, multivitamines !

Quelle différence entre l’indice glycémique et la charge glycémique ?

Les bienfaits de la vitamine C

La maltodextrine présente-t-elle un danger pour votre santé ?

Traction pronation, comment progresser sans douleurs ?