Echec musculaire pour prendre du muscle ?

S’entraîner jusqu’à l’échec pour prendre du muscle ? #shorts #musculation

Dois-tu aller à l’échec sur chaque série pour prendre du muscle ? Tout dépend de ton entraînement. ⬇️ Si tu utilises des charges plutôt lourdes ou que l’intensité de ta séance est élevée, alors aller jusqu’à l’échec est inutile voire contre-productif = surentraînement. C’est le cas notamment pour les exercices polyarticulaires comme le développé couché, le soulevé de terre ou les squats puisqu’ils fatiguent grandement le système nerveux. 😫 En revanche, si tu utilises des poids plutôt légers avec une intensité de travail relativement faible, alors t’entraîner jusqu’à l’échec est une bonne solution pour gagner du muscle. Tu peux également t’entraîner jusqu’à l’échec sur les exercices d’isolation car ils fatiguent moins le système nerveux et musculaire. 💪 En fait, ces résultats ont du sens car s’entraîner jusqu’à l’échec sur des charges faibles permet de compenser le manque d’intensité ou de poids utilisés. Pour résumer : Charges lourdes, haute intensité d’entraînement et exercices polyarticulaires = ne pas aller jusqu’à l’échec musculaire ! Poids légers, faible intensité d’entraînements et exercices d’isolation = aller jusqu’à l’échec musculaire. 🔎 Références Scientifiques : 🔗 Does Training to Failure Maximize Muscle Hypertrophy? https://www.researchgate.net/publication/331718773_Does_Training_to_Failure_Maximize_Muscle_Hypertrophy 🔗 Is Resistance Training to Muscular Failure Necessary? https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4731492/ #musculationfrance #fitnesstip #fitnesstips #workouttips #workouttip #conseilmusculation #conseilmuscu #papamuscle

Dois-tu aller à l’échec musculaire à chaque série pour prendre du muscle ?

Tout dépend de ton entraînement.

Charges lourdes et haute intensité

Si tu utilises des charges plutôt lourdes ou que l’intensité de ta séance est élevée, alors aller jusqu’à l’échec est inutile voire contre-productif. En effet, tu peux vite être dans le surentraînement. 😫

C’est le cas notamment pour les exercices polyarticulaires comme le développé couché, le soulevé de terre ou les squats puisqu’ils fatiguent grandement le système nerveux.

Cet article pourrait t’intéresser

Exercice polyarticulaire : liste complète + PDF gratuit

Charges faibles et basse intensité de travail

En revanche, si tu utilises des poids plutôt légers avec une intensité de travail relativement faible, alors t’entraîner jusqu’à l’échec est une bonne solution pour gagner du muscle. 💪

Tu peux également t’entraîner jusqu’à l’échec musculaire sur les exercices d’isolation car ils fatiguent moins le système nerveux et musculaire.

En fait, ces résultats ont du sens car s’entraîner jusqu’à l’échec sur des charges faibles permet de compenser le manque d’intensité ou de poids utilisés.

Conclusion

L’échec musculaire est une technique efficace pour prendre du muscle à condition de l’utiliser avec parcimonie. Tu peux tout à fait aller à l’échec sur des exercices polyarticulaires comme le développé couché ou le squat.

Cependant, beaucoup de paramètres (le volume d’entraînement, les temps de repos, le nombre d’exercices…) sont à prendre en compte pour savoir si tu peux utiliser cette technique sur chaque série ou non.

Pour faire simple :

✅ Charges lourdes, haute intensité d’entraînement et exercices polyarticulaires = ne pas aller jusqu’à l’échec musculaire sur chaque série !

✅ Poids légers, faible intensité d’entraînement et exercices d’isolation = aller jusqu’à l’échec musculaire.

A propos

Coach certifité en nutrition, récupération musculaire et bien-être, Ninja Warrior S8 & Spartan Racer et ayant suivi une formation de Personnal Trainer, je te partage tous mes conseils pour t'aider à atteindre tes objectifs en matière de musculation, nutrition et santé. Chaque article s'appuie sur plus de 20 ans d'expérience dans la musculation et des études scientifiques pour te donner les meilleurs conseils.

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires